Entretien

Les astuces pour faire baisser le pH d’une piscine naturellement

Pour profiter d’une baignade agréable, il est essentiel de contrôler le pH de la piscine. Ce facteur détermine la qualité de l’eau. Un pH trop haut ou élevé facilite la prolifération des microbes dans l’eau, ce qui la rend impropre à la baignade. Le blog Habitat86 fait le point sur les solutions efficaces pour baisser naturellement le pH de votre piscine.

Qu’est-ce qu’un pH haut ou élevé ?

Le pH (potentiel hydrogène) désigne le taux de concentration des ions hydrogènes dans votre piscine. Il permet de connaitre l’acidité ou l’alcalinité d’une solution ou d’un milieu. Pour calculer le pH, la solution la plus fiable est d’utiliser un pH-mètre. Cet outil d’analyse de l’eau vous aide à mesurer avec simplicité et précision le taux de concentration en ions hydrogènes de votre bassin.

La mesure du pH vous offre la possibilité de savoir rapidement si l’eau de votre bassin est acide, basique ou neutre. On dit qu’elle est acide lorsque la valeur du pH se trouve entre 0 et 6. Si elle est comprise entre 7 et 7,6, l’eau est neutre. Si le pH se trouve entre 8 et 14, l’eau est basique ou alcaline. On considère que le pH de l’eau de piscine est haut quand il dépasse 7,7. Pour un bassin, il doit se trouver entre 6,9 et 7,7, selon le désinfectant utilisé.

Lire aussi :  Augmenter ou baisser le TAC de sa piscine : comment faire ?

Si le potentiel hydrogène de votre piscine se trouve au-dessus de la norme, vous devez agir rapidement pour le réguler. Un pH haut rend l’eau de votre piscine impropre à la baignade en plus de détruire les éléments constitutifs du bassin. Les solutions qui sont proposées sur le marché promeuvent l’utilisation de produits chimiques tels que l’acide sulfurique, le bisulfate de sodium et l’acide chlorhydrique. Il existe toutefois des moyens moins couteux et moins toxiques pour baisser naturellement le pH de la piscine.

baisse de ph piscine naturellement

L’eau de pluie pour baisser le pH de votre piscine

Un pH élevé signifie que la solution ou le milieu concerné a une acidité faible. Pour le diminuer, il suffit de lui apporter un produit riche en acide. En augmentant le taux d’acidité de la piscine, vous équilibrez le potentiel hydrogène. La pluie produit plusieurs effets sur l’eau du bassin. Elle peut la refroidir et l’augmenter. Peut-elle faire baisser le pH de l’eau ? La réponse est oui et voici pourquoi.

La pluie est un acidifiant naturel. Elle contient plusieurs ions dont la concentration évolue en fonction des caractéristiques environnementales et géographiques de votre emplacement. Elle est légèrement acide en général avec un pH moyen qui tourne autour de 5. Une pluie acide peut présenter un pH inférieur à 5. En mélangeant la pluie avec l’eau de la piscine, vous apportez de l’acidité. Le pH baisse naturellement.

L’efficacité de cette solution est néanmoins relative, son effet restant mesuré. L’eau de pluie peut polluer votre piscine. Si vous optez pour cette solution, assurez-vous d’utiliser un produit anti-algues ou un autre correctif pour maintenir la qualité de votre eau.

Lire aussi :  Astuces naturelles pour déboucher des toilettes

Utilisez le vinaigre pour faire baisser le pH de la piscine

Le vinaigre est une solution naturelle et économique pour faire baisser le pH de l’eau de votre bassin. Ce produit contient en général de l’acide. Selon les matières utilisées, le vinaigre peut contenir 5 à 8 % d’acide acétique. L’idée est d’exploiter cette caractéristique chimique pour booster l’acidité de l’eau de piscine et rééquilibrer un pH qui est trop haut.

Vous pouvez utiliser le vinaigre blanc ménager. Ce produit contient un taux plus élevé d’acide acétique (environ 12 %). En fonction de la capacité de votre piscine, vous aurez besoin d’une grande quantité de vinaigre pour avoir l’effet escompté. L’autre problème est que le vinaigre peut apporter des impuretés dans l’eau, ce qui vous mène à utiliser des produits pour rétablir la qualité.

Les facteurs à l’origine de l’augmentation du pH d’une piscine

Plusieurs facteurs sont à la base de l’augmentation du pH d’une piscine. L’une des principales causes de la montée est la qualité de l’eau. Si celle-ci est trop dure (concentration en calcaire), le pH aura alors tendance à augmenter. Vérifiez la durée de l’eau auprès de votre fournisseur. Les produits chimiques que vous utilisez pour traiter l’eau ou pour l’entretenir peuvent aussi contribuer à l’augmentation du potentiel hydrogène de la piscine. Une eau exposée aux rayons UV du soleil aura aussi tendance à présenter un pH élevé.

L’alcalinité ou TAC influence par ailleurs les variations du pH. Elle désigne la capacité de l’eau à neutraliser les acides. Lorsqu’elle est bien réglée, le pH de votre piscine est normal. En revanche, si l’alcalinité est déséquilibrée, elle déstabilise le pH qui peut alors fortement augmenter.

Lire aussi :  Déboucher une canalisation extérieure : comment faire ?

Pour faire baisser le pH de votre piscine, vous pouvez utiliser du vinaigre blanc ou l’eau de pluie. Ces solutions naturelles sont économiques et écologiques. Elles vous permettent de réguler la qualité de votre eau, à condition de bien les utiliser.

Comments are closed.