Bon à savoir

Démonter un moteur de volet roulant soi-même : les étapes

Les volets roulants sont désormais adoptés par de nombreux Français. Ces équipements constituent en effet une protection supplémentaire pour les domiciles. En plus de renforcer la sécurité du logement, ils offrent une meilleure isolation thermique et sont faciles à utiliser. Ils peuvent toutefois connaître des pannes et rester bloqués. Dans ces situations, il n’est pas nécessaire de renouveler votre dispositif, car les pannes sont souvent dues à un dysfonctionnement du moteur. Vous pouvez le changer sans nécessairement avoir recours à un professionnel. Nous vous détaillons ici les étapes à suivre pour y parvenir.

Ouvrez le caisson du volet roulant

Dans le commerce, il existe plusieurs types de volets roulants (volets rénovation, volets traditionnels, coffre-tunel…). Globalement, ils présentent tous un caisson, un axe d’enroulement, des attaches tablier, un tube d’enroulement et un moteur. Pour avoir accès au moteur, vous devez ouvrir le caisson du volet roulant. Il faut en amont couper l’électricité pour travailler en toute sécurité, et ainsi, éviter les risques d’électrocution. Pour vous assurer qu’il n’y a plus de courant dans le moteur, vous pouvez utiliser un multimètre pour vérifier la tension au niveau du dispositif.

Il est par ailleurs impératif que le volet soit en position basse avant toute manœuvre. Si tel n’est pas le cas, utilisez un objet pour le soutenir afin d’éviter une descente brusque ou brutale. Après avoir pris ces dispositions, vous pouvez ouvrir le caisson en le dévissant. C’est uniquement la face avant du caisson que vous devez dévisser et non l’ensemble du coffre. Dans le cas d’un coffre tunnel, c’est la sous-face qu’il faut retirer dans le sens extérieur intérieur. Il est important de respecter ce sens sinon vous ne pouvez pas l’extraire aisément de son profilé. Si vous éprouvez des difficultés, essayez d’écarter un peu la joue du volet.

Lire aussi :  Box internet Freebox : où trouver son code WiFi ?

Démontez l’axe d’enroulement du volet

À ce niveau, il faut faire preuve de prudence et agir avec tact. Le moindre faux mouvement peut créer d’autres complications sur votre appareil. L’axe d’enroulement du volet est un composant fragile. Il doit être manipulé avec délicatesse. Pour désolidariser ce composant, la première chose à faire est de défaire deux types de points d’accroche.

Le premier type de point d’accroche est constitué de deux cylindres facilement identifiables. Dévissez-les et sortez les axes du bras articulé du volet pour les libérer. Par la suite, vous verrez une plaque métallique fixe au niveau du tube. C’est le second type de point d’accroche. Il emprisonne un lien en tissu. Démontez-le et vous aurez accès à l’axe d’enroulement. Sectionnez le câble d’alimentation à l’aide d’une pince.

démonter volet roulant soi-même

Retirez ensuite le cerclip qui retient le moteur du volet roulant. Enlevez la goupille retenant l’axe rétractible. Vous pouvez alors desserrer la pièce qui retient cet axe. Ainsi, vous n’éprouverez plus aucune difficulté pour retirer l’axe et sortir le moteur du tube. Pour cela, vous devez vous servir d’un tournevis cruciforme. Faites attention pour ne pas endommager la structure du volet.

Il y a une vis qui maintient le moteur dans l’axe rétractible. Retirez-la et le moteur peut facilement coulisser et sortir de la structure. Posez-le sur une surface plane. Il est important de bien stocker toutes les vis et toutes les pièces démontées.

Remplacez le moteur et remettez le volet en marche

Pour installer le nouveau moteur, vous avez besoin de deux pièces en plastique qui se trouvent sur une extrémité de l’ancien moteur. Elles jouent un rôle capital dans le maintien et la coordination des différents composants du moteur. Repositionnez ces pièces sur le nouveau moteur et replacez-le dans l’axe rétractible. Enfin, vissez-le.

Lire aussi :  Volets et persiennes : quelles sont leurs différences ?

Procédez au remontage de l’axe en suivant l’ordre inverse du processus de démontage. Du cerclip à la goupille, vous devez revisser tous les éléments qui avaient été dévissés. Pour se retrouver lors du remontage, certaines personnes font des photos à chaque étape du démontage. Vous pouvez vous servir de cette astuce pour effectuer cette opération.

Pour brancher le moteur, vous devez dénuder les fils qui se retrouvent dans le câble sectionné. Grâce aux dominos, vous pouvez relier ces fils au câble de votre nouveau moteur. Le câble qui accompagne les nouveaux moteurs est en général long. Il faut l’écourter ou le raccourcir. Par la suite, positionnez-le autour de la tête du moteur.

Le démontage d’un moteur de volet roulant est un exercice délicat qui exige des compétences techniques et l’utilisation de certains outils adéquats. En suivant intégralement les étapes susmentionnées, vous pouvez remplacer le moteur de votre volet roulant sans souci majeur. Si vous n’êtes pas bricoleur, vous pouvez confier cette opération à un professionnel pour éviter toute erreur.

Comments are closed.