Entretien

Augmenter ou baisser le TAC de sa piscine : comment faire ?

Le titre alcalimétrique complet (TAC) est l’un des éléments clés pour maintenir une piscine équilibrée. Garder cet indicateur à un niveau correct vous aidera à conserver votre eau propre et sûre pour la baignade, tout en réduisant l’accumulation de calcaire et la décoloration. Que devez-vous faire pour équilibrer le TAC de votre piscine ?

Maîtriser le TAC d’une piscine, pourquoi est-ce important ?

La teneur en chlore et le pH sont les principaux éléments auxquels les propriétaires de piscines font attention en général. Le titre alcalimétrique complet (TAC) est aussi une mesure essentielle à surveiller. Il indique la quantité de sels minéraux présents dans le bassin. On parle encore d’alcalinité de l’eau ou de sa teneur en carbonates.

Le TAC est mesuré en °f (degré français), ppm (parties par million) ou mg/l, avec 1 °f = 10 ppm = 10 mg/l. Le titre alcalimétrique complet de votre piscine doit rester relativement stable, autour de 12 °f, et ne pas descendre en dessous de 8 °f.

S’il chute en dessous de cette valeur, son pH deviendra instable. Il sera donc très enclin à varier à la moindre occasion :

  • traitement,
  • pluie,
  • baignade.

Si le TAC de votre piscine est, en revanche, trop élevé, par exemple supérieur à 20-25 °f, votre pH sera probablement aussi élevé et surtout difficile à faire descendre. Cela peut également entraîner une eau trouble et des dépôts de calcaire près de la ligne d’eau. Prendre les précautions nécessaires pour s’assurer que le TAC de votre piscine reste dans la fourchette normale est donc essentiel pour maintenir un environnement de baignade sain.

Lire aussi :  Vider facilement une piscine hors-sol Intex : les astuces

TAC piscine titre alcalimétrique complet

Que faire pour ajuster l’alcalinité ?

Les techniques à utiliser pour ajuster le TAC de votre piscine varient selon qu’il est trop élevé ou trop faible.

TAC trop élevé

Vous pouvez utiliser de l’acide chlorhydrique ou du bisulfate de sodium pour faire baisser le TAC de votre piscine. Pour l’acide chlorhydrique, utilisez environ 15 ml/m3 d’eau pour faire baisser l’alcalinité de 1 °f.

Si vous optez pour du bisulfate de sodium, environ 22 g/m3 d’eau permettront d’obtenir le même résultat. Il est aussi possible de faire baisser le TAC en brassant l’eau. Cette technique naturelle est efficace, car elle permet de libérer le gaz carbonique.

Alcalinité trop faible

Pour ajuster un TAC trop faible, le bicarbonate de soude est le produit le plus utilisé. 17 g/m3 suffiront pour accroître l’alcalinité de 1 °f. Vous pouvez aussi utiliser du carbonate de sodium, à raison de 10 g environ par m3 d’eau pour accroître l’alcalinité de 1 °f.

Comment mesurer le TAC de votre piscine ?

La mesure du TAC de votre piscine peut se faire rapidement avec les bandelettes de test d’eau. Ces kits pratiques vous permettent de mesurer aussi le pH, le chlore, le brome et l’oxygène actif. Plongez une bandelette dans l’eau de la piscine fraîchement prélevée à 30 ou 40 cm de profondeur puis retirez-la.

Au bout de quelques secondes, des couleurs apparaîtront sur le papier. Vous pourrez interpréter les résultats à l’aide de la fourchette de valeurs qui est fournie sur la boîte de bandelettes. Les couleurs vous aideront à équilibrer l’alcalinité de l’eau de votre piscine.

Lire aussi :  Mon eau de piscine est trouble : puis-je quand même m'y baigner ?

Comments are closed.