Bon à savoir

5 conseils pour éviter les incendies causés par les braseros à la maison

Avec l’arrivée du froid, de nombreux foyers ont déjà sorti le typique brasero, un système de chauffage très courant en France. Il s’agit d’une alternative économique qui offre de bons résultats, ce qui en fait l’une des manières les plus traditionnelles de chauffer les maisons pendant les mois d’hiver.

Le brasero consiste en un récipient contenant des braises que l’on place sous la table, bien qu’il existe aujourd’hui des braseros électriques. Mais dans quelle mesure ce mode de chauffage est-il recommandable ? Chaque année, nous voyons dans les journaux des centaines d’accidents liés à l’utilisation de braseros, et ils sont assez dangereux s’ils ne sont pas utilisés correctement.

Habitat86 vous révèle quelques conseils utiles pour éviter les incendies causés par les braseros dans les maisons. Si vous utilisez ce mode de chauffage chez vous ou si vous envisagez d’en acheter un, prenez-en note !

1. Ne pas surcharger les prises de courant

Le plus courant aujourd’hui est d’utiliser un brasero électrique. Celui-ci sera branché, vous devez donc faire particulièrement attention lorsque vous le branchez sur une multiprise où sont branchés d’autres appareils. De cette façon, vous éviterez la surcharge.

Si la multiprise dépasse sa capacité de charge, il y a un risque d’incendie dans la maison. Autre conseil, la multiprise doit également être placée loin des rideaux ou des tapis, car ce sont des objets qui brûlent plus rapidement.

Lire aussi :  Démonter un moteur de volet roulant soi-même : les étapes

2.  Installez des détecteurs de fumée

Étant donné le nombre de cas d’incendies causés par des braseros en France, l’installation d’un détecteur de fumée peut s’avérer essentielle pour éviter ce type de situation. Cet appareil détectera les concentrations de particules dans l’atmosphère et déclenchera l’urgence, permettant aux occupants de la maison d’évacuer rapidement et d’appeler les pompiers.

En détectant rapidement la fumée dans l’habitation, il évitera aux occupants d’être intoxiqués par l’inhalation de gaz, car ils pourront quitter le bâtiment avant qu’il ne soit trop tard.

3. Éteignez votre brasero 30 minutes avant d’aller vous coucher

Certains appareils modernes incluent même la possibilité de programmer le chauffage pour qu’il s’éteigne après une certaine période d’utilisation. Toutefois, si votre chauffage ne dispose pas de cette option, il suffit de penser à l’éteindre une demi-heure avant d’aller se coucher chaque jour.

La chose la plus utile à faire est d’allumer le chauffage lorsque vous vous asseyez sur le canapé ou à la table et de l’éteindre correctement lorsque vous partez. Cette habitude permet d’éviter les risques d’incendie causés par le fait de laisser le brasero allumé.

4. Eloigner le brasero de la nappe et des textiles

Essayez d’éloigner le brasero le plus possible de la nappe ou des couvertures. Ne placez jamais ce système de chauffage de la maison à proximité de rideaux, de tissus de canapé, de draps ou d’autres objets inflammables, car, en cas d’incendie, il s’enflammerait beaucoup plus rapidement.

L’idéal est de le placer dans un endroit bien ventilé. En fait, il est recommandé d’aérer l’espace où se trouve le brasero toutes les 15 minutes et de nettoyer le brasero quotidiennement s’il est de type traditionnel. Les braseros traditionnels, s’ils ne sont pas utilisés correctement (saleté, obstructions, accumulation de déchets), peuvent entraîner une mauvaise combustion et accumuler du monoxyde de carbone.

Lire aussi :  La Place de l’Immobilier : comment trouver un propriétaire sur cette plateforme ?

Il est recommandé d’aérer la pièce toutes les 15 minutes et, en outre, de nettoyer quotidiennement le brasero s’il est de type traditionnel pour éviter une mauvaise combustion. On l’a appelé le “tueur silencieux”, car le monoxyde de carbone accumulé en grande quantité peut entraîner la mort, sans que l’on s’en aperçoive, car il est incolore et inodore.

5. Ne le laissez pas allumé en votre absence

Une fois de plus, nous insistons sur le fait que si vous allez dormir ou si vous allez quitter la maison, ne laissez jamais le brasero allumé à la maison. Éteignez-le correctement lorsque vous n’êtes pas dans la pièce où il est allumé, afin d’éviter les incendies causés par le brasero. Même si vous allez faire une sieste, éteignez-le au cas où pour éviter les incendies.

Vérifiez la couleur des flammes pour voir si elles brûlent correctement. Plus elles sont jaunes, plus la situation est mauvaise, ce qui pourrait entraîner une accumulation de gaz toxiques. Idéalement, les braises devraient être de couleur bleutée.

Bien entendu, si vous avez un brasero à la maison et que vous vous sentez fatigué, que vous avez mal à la tête ou que vous avez des vertiges, rendez-vous au centre de santé le plus proche.

Des systèmes de chauffage domestiques plus sûrs

Bien qu’il n’existe pas de système de chauffage parfait, il existe des alternatives qui vous permettent de chauffer votre maison de manière économique et sûre :

  • Le chauffage électrique : c’est un système confortable et sûr, dont l’installation est généralement peu coûteuse (radiateurs et cuisinières électriques).
  • Les climatiseurs réversibles : ils sont plus chers à l’installation, bien qu’ils soient le système de chauffage le plus efficace.
Lire aussi :  Obtenir un plan des façades et des toitures : comment procéder ?

Comments are closed.