Travaux

Changer le groupe de sécurité de son chauffe-eau : quand et comment ?

Le changement du groupe de sécurité d’un chauffe-eau est parfois indispensable pour son bon fonctionnement et pour éviter tout dégât des eaux dans la maison. Il s’agit d’un dispositif extrêmement important qui régule la pression des préparateurs d’eau chaude sanitaire au-dessous de 7 bars. Il les préserve des surpressions que peut causer la dilatation de l’eau pendant le cycle de chauffe. Habitat86 vous expose dans ce guide les méthodes pour changer le groupe de sécurité de votre chauffe-eau et le moment idéal pour le faire.

Les étapes pour changer le groupe de sécurité d’un chauffe-eau

Le changement du groupe de sécurité d’un chauffe-eau est une opération qui s’effectue en plusieurs étapes. Vous pouvez bien le faire si vous êtes un bon bricoleur. Nous vous exposons l’opération en 5 étapes.

Coupez l’eau et l’électricité au niveau du chauffe-eau

C’est la première étape à respecter avant toute intervention sur le ballon d’eau chaude. Coupez la vanne située directement sur le groupe de sécurité ainsi que l’arrivée d’eau froide qui assure l’alimentation du chauffe-eau. Coupez ensuite le courant au niveau du tableau électrique du chauffe-eau. Il suffit de positionner le disjoncteur de votre appareil sur « off ».

Lire aussi :  Transformer un hangar en habitation : les étapes à suivre

Vidangez le chauffe-eau

Commencez par tourner le bouton de la soupape du groupe de sécurité pour faire la vidange du ballon d’eau chaude. Maintenez ce bouton pendant quelques instants pour que la pression retombe. Il faudra ensuite être patient et laisser l’eau s’écouler par la garde d’air vers le siphon pour enfin s’évacuer à travers la canalisation. Le temps de l’évacuation de l’eau va dépendre de la capacité de votre cuve. La vidange de certains modèles de chauffe-eau prend plusieurs heures.

Une astuce pour accélérer la vidange et gagner du temps est d’ouvrir les robinets de la maison en position eau chaude. Vous créez ainsi un appel d’air qui accélère l’évacuation de l’eau. Cependant, rappelez-vous de refermer les robinets une fois la vidange terminée.

Démontez le groupe de sécurité défectueux

Si la cuve du ballon est maintenant vide, commencez par dévisser le siphon pour le désolidariser du tuyau d’évacuation. Dévissez également le tuyau pour l’extraire du groupe de sécurité défectueux. À l’aide d’une pince multiprise, dévissez ensuite l’écrou situé sur l’arrivée d’eau froide. Profitez-en pour enlever l’ancienne filasse de l’entrée du ballon et pour nettoyer le filetage. Mettez ensuite une nouvelle filasse à ce niveau et appliquez-y une pâte ou un ruban d’étanchéité.

changement groupe de sécurité chauffe-eau

Installez le nouveau groupe de sécurité

Après avoir démonté l’ancien groupe de sécurité, montez le nouveau. Commencez par le visser à la main jusqu’à un niveau. Terminez le serrage avec une clé pour un montage plus ferme. Vissez ensuite sur le nouveau groupe de sécurité l’écrou de l’arrivée d’eau froide. N’oubliez pas de remplacer le joint du réducteur de pression pour une meilleure étanchéité.

Lire aussi :  Les 5 étapes à suivre pour appliquer de l'enduit de lissage

Placez maintenant le siphon sur la garde d’air du dispositif et serrez-le à la main. Il n’est pas nécessaire de le forcer. Terminez l’installation du nouveau groupe de sécurité par le raccordement du siphon positionné au tuyau d’évacuation des eaux usées.

Remettez le chauffe-eau en route

Une fois la nouvelle pièce en place, ouvrez la vanne chargée d’alimenter votre chauffe-eau en eau froide. Ouvrez aussi la vanne du groupe de sécurité afin de permettre à la cuve de se remplir. Ouvrez ensuite l’eau chaude sur un robinet pour purger l’air bloqué dans le réseau. Actionnez de préférence le robinet situé au plus haut point du réseau. Refermez-le par la suite si l’eau s’écoule maintenant avec un débit normal. Pour finir, repositionnez le disjoncteur de l’appareil sur « On » pour alimenter le chauffe-eau en électricité.

Le processus de changement du groupe de sécurité sans vidange du chauffe-eau

Si vous ne souhaitez pas perdre le temps à attendre l’évacuation de l’eau lors de la vidange, il existe une autre méthode pour changer le groupe de sécurité. Dans ce cas, il ne sera pas question de vidanger le ballon avant de changer le dispositif.

Il vous suffit de couper l’alimentation électrique du chauffe-eau la veille de l’opération. Le jour J, procédez à la fermeture de la vanne du groupe de sécurité et celle de l’arrivée d’eau froide. Ouvrez un robinet de votre maison sur la position eau chaude pendant quelques instants puis refermez-le.

Placez ensuite un seau sous le groupe de sécurité puis retirez ce dernier complètement. En cas de besoin, limitez l’écoulement d’eau en obstruant l’ouverture du ballon avec un bouchon en liège. Retirez maintenant l’ancien joint du réducteur de pression et remplacez-le. Montez ensuite le nouveau groupe de sécurité. Rouvrez l’eau puis rétablissez l’électricité.

Lire aussi :  Les avantages et inconvénients de la peinture à la chaux

À quel moment changer le groupe de sécurité d’un chauffe-eau ?

Il est recommandé de procéder au changement du groupe de sécurité de son chauffe-eau dès les premiers signes de dysfonctionnement. Cela vous évitera de débourser une somme importante pour faire face aux dégâts des eaux ou pour acheter un nouveau chauffe-eau.

En effet, un groupe de sécurité défectueux peut entrainer la perforation de l’appareil. Si cela arrive, vous devez systématiquement changer le chauffe-eau. Il faudra par exemple prévoir environ 800 € pour un chauffe-eau de 200 L. Pour ne pas en arriver là, ces signes de dysfonctionnement qui doivent vous alerter sont :

  • un écoulement continu et important de l’eau (filet d’eau) au moment du cycle de chauffe,
  • un écoulement de filet d’eau pendant les phases d’arrêt,
  • un bruit provenant du groupe de sécurité,
  • des fuites d’eau en de grandes proportions.

À la vue de ces signes, changez le groupe de sécurité sans tarder. Même sans aucun signe de défaillance, nous vous conseillons de changer le groupe de sécurité de votre chauffe-eau tous les 5 ans.

Comments are closed.